Ravalement 33

05.82.95.38.97

Crépi de façade : ce que vous devez savoir

Sur le chantier de construction, différentes actions sont mis en œuvre par les artisans de la maçonnerie avant de livrer la maison à l’utilisation. Entrant en coordination avec les autre corps du bâtiment, le maçon se charge des parts importantes de la construction depuis la mise en place de la fondation suivant le plan préétabli, l’élévation des murs jusqu’à la réalisation d’une finition esthétique et impeccable. L’artisan assure notamment l’installation un revêtement efficace et durable pour les façades (et au niveau des murs intérieurs) qui offre une solution à la fois protectrice, étanche, performante et esthétique. Il existe plusieurs solutions proposées pour le revêtement des murs extérieurs comme l’enduit et peinture, le crépi des façades, le bardage et divers autre encore. Chaque méthode a ses particularités, ses avantages, ses limites ainsi que son impact sur le budget. Dans cet article, nous allons aborder la finition crépie des façades.

crepi

Crépi façades : de quoi s’agit-il ?

Le crépi est revêtement utilisé pour la finition des murs extérieurs, les murailles et la maçonnerie de jardin. Il s’agit d’une variante de l’enduit de façade, reconnu par son aspect granuleux. La finition en crépi joue son rôle dans la décoration des façades en offrant une allure particulièrement esthétique et moderne au bâtiment. Généralement, il ne nécessite pas d’être peint après l’application.

Le crépi peut prendre des rendus variés, selon la composition. On distingue notamment le mortier de ciment. Comme son nom l’intitule, l’enduit est préparé à base de sable et de ciment. Ensuite, le crépi traditionnel préparé à partir d’un mélange d’eau, de sable, de ciment et de chaux. Ainsi que le crépi de plâtre pour une finition lisse.

Outre la fonction esthétique, le crépi fonctionne également comme une couverture fiable, flexible et durable. Il protège la brique, la pierre ou le parpaing contre les intempéries et la pluie. De plus, l’enduit de façade en crépi offre octroie une excellente isolation thermique et isolation phonique pour les murs extérieurs des bâtiments.

Application du crépis

Le crépi peut former différents rendus sur le mur, selon le produit utilisé et surtout la technique utilisée. En effet, il existe de nombreuses méthodes applicable qui offrent peuvent varier l’aspect de la finition. On distingue notamment le projeté, le gratté, le taloché et l’écrasé. C’est l’outil utilisé et la manière de procéder dans la mise en œuvre de la finition qui font la différence entre ces différentes techniques d’applications.

Généralement, le crépi est formé de trois couches de mortiers qui se succèdent. La première couche, appelée gobetis d’accrochage, est une couche de mortier liquide qui a pour objectif d’assurer la bonne adhérence de l’enduit sur la maçonnerie. L’épaisseur variée entre 3 et 6 mm. Afin de permettre un meilleur accrochage pour la prochaine couche, le gobetis doit conserver un aspect rugueux et donc son application projeté à l’aide d’une truelle ou d’une taloche.

Après 48 heures qui correspondent au temps nécessaire au séchage de la première couche, on peut appliquer la deuxième couche qui est le corps d’enduit. Comme son nom l’indique, il s’agit de la partie épaisse du crépi qui mesure de 1 à 1.5cm d’épaisseur, selon la finition souhaitée. Elle a pour rôle d’imperméabiliser les murs, optimiser les fonctions isolantes et renforcer la solidité du revêtement. Appliquer le corps d’enduit s’applique de la même manière que la couche précédente, puis utiliser une règle de maçon pour égaliser l’épaisseur. Utiliser la taloche pour presser la surface, sans autant talocher pour conserver la rugosité de l’enduit et permettre un bon accrochage de la prochaine couche qui est la finition.

La finition est la dernière couche qui forme le crépi. C’est la partie visible du revêtement qui détermine son aspect final. Comme nous l’avons déjà parlé, il existe différentes finitions de crépis à choisir dont le crépi brut, écrasé, taloché, gratté et lissé. Quelle que soit l’aspect choisi, il est impératif de s’assurer que la deuxième couche se soit complètement séchée avant tout application de finition. Environ une semaine d’attente est à prévoir pour cela.

Peut-on réaliser soi-même son revêtement de façade en crépis ?

Voilà, vous savez comment on applique un crépi sur la façade. Il s’agit d’un travail délicat et difficile à entreprendre, mais en étant vous-même un excellant bricoleur, vous pouvez réussir si vous avez suffisamment d’expérience. N’hésitez surtout pas à vous exercer sur les clôtures et murets dans le jardin pour vous perfectionner. Quand il s’agit de l’enduit extérieur de la maison, il est conseillé de laisser la tâche entre les mains des professionnels. En effet, vous ne souhaitez pas prendre le risque de devoir tout recommencer suite à une mauvaise application. Contactez plutôt l’expertise d’un artisan maçon qualifié ou une entreprise de bâtiment expérimentée pour vous garantir un excellent résultat.

Zone d'intervention (33)

Services (33)

Des prestataires du département, autres spécialités :

Liens promotionnels